Dans la maison, pourquoi le bonheur est dans le minimalisme?

A l’inverse de l’abondance des styles pop art et rococo, le minimalisme est caractérisé par une déco réduite à l’essentiel. Fini les auxiliaires futiles et les embellissements inutiles, place aux objets qui nous assurent vraiment de la joie. Et si le secret du bonheur habitait dans cette tendance du « moins mais mieux » ? On essaye pour voir ?

Il en faut peu pour être heureux

Dans livre de la jungle, Baloo disait « il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux ». Ces mouvements minimalistes lui donnent toutes les raisons.

L’objectif sous-jacent du minimalisme est de simplifier son intérieur pour mieux s’enrichir. Dans la jungle comme dans la vie urbaine, « se satisfaire du nécessaire » est bien plus qu’une citation, c’est un art de tous les instants qui aurait des qualités sur nos états de conscience.  Et on peut aussi l’appliquer dans la décoration.

Une juste harmonie entre le beau et l’utile

Moins brillant, moins encombré et moins rempli, l’intérieur aussi réduit que possible n’en demeure pas moins artistique. Être minimaliste dans tous les styles de décoration peut aller du Scandinave au shabby chic. A la manière des éléments Feng Shui, le minimalisme n’est qu’une question d’harmonisation intérieure.

Le minimalisme n’est pas pour autant un ascète si le minimalisme ne s’encombre pas, et l’idée n’est donc pas de tout jeter pour faire l’expérience du vide et du néant mais de trouver une harmonie entre le beau et l’utile. Et cela nous donne de l’espace pour respirer et de l’épure pour se libérer, comme la vision d’une mer calme qui agit que sur notre bien-être, un intérieur désencombré effet et repousses les pensées. Le minimalisme facilite la circulation des énergies et apaise le mental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *